LA REPRODUCTION DES COMBATTANTS

Nom scientifique: Betta splendens
Taille: 5/6 cm
Famille: Osphronemidés
Répartition géographique: Malaisie ,Thaïlande, Viêt-nam du Sud
Description: Le mâle possède, en forme d'élevage, le plus souvent des nageoires voiles qui peuvent avoir plusieurs formes. Les spécimens sauvages ont les nageoires courtes chez les deux sexes. On trouve désormais presque toutes les couleurs.
Maintenance: Les mâles ne se supportent pas (d'où son nom) et ils se battent parfois jusqu'à la mort. Ce sont des poissons plutôt calmes qui n'apprécient pas les courants forts. Les relations interspécifiques sont plutôt bonnes mais il faut éviter de les mettre avec des petits poissons à voiles (guppys...) car le mâle les prends pour des semblables et risque de les tuer. De même, il ne faut pas les mettre avec des poissons agressifs ou qui grignottent les nageoires (barbus de sumatra...). Il leur faut pas mal de cachette d'une part pour leur tranquilité, d'autre part pour que le mâle n'agresse pas la ou les femelles en dehors des pontes.
Les femelles ont les nageoires courtes et sont rayées horizontalement quand elles sont immatures ou stressées. Elles prennent des couleurs aussi vive que les mâles par la suite surtout durant la reproduction et leurs lignes deviennent verticales.
Les bettas commes les autres membres de la famille ont une particularité: ils peuvent respirer l'ai atmosphérique grâce à un organe richement vascularisé appelé "labyrinthe". Cet organe ce trouve dans le crâne du poisson. Dans le milieu naturel, il permet aux poissons de survivre dans les eaux boueuses des marécages. Pour cette raison, les poissons viennent régulièrement pipeter de l'air en surface, et ce geste est nécessaire même dans les aquariums bien oxygénés sous peine de voir le poisson se "noyer"!!!

Reproduction:Le mâle construit un nid de bulles enrobées de salive, pendant plusieurs jours, le reconstruit inlassablement en attendant que la femelle soit prête. Pour faire l'élevage, il vaut mieux disposer d'un petit bac d'une vingtaine de litres minimum et de séparer le mâle et la femelle en les laissant se voir. Après plusieurs jours, on peut les mettre en présence quelques fois dans la journée. Quand le mâle ne chasse plus la femelle et que celle-ci présente des lignes verticales, une papille génitale blanche bien apparente et qu'elle s'incline devant le mâle, la ponte peut commencer.
Les étreintes commencent alors: le mâle s'enroule autour de la femelle qui se retrouve ventre en l'air. Ils s'immobilisent puis se laissent dériver. Les oeufs commencent à couler lentement. Le mâle reprend ses esprits et va récupérer les oeufs, tandis que la femelle se laisse couler ou flotter sur le côté, comme morte. Elle reprend ses esprits à son tour et va parfois aider le mâle dans sa tâche. Le mâle va replacer les oeufs dans le nid en soufflant quelques bulles. Les étreintes se succèdent ainsi parfois durant deux heures. Les premières étreintes ne donnent cependant pas d'oeufs, parfois pendant une heure...
Une fois la ponte terminée, la femelle est à nouveau indésirable et se fait chasser. Le mâle s'occupe seul de sa progéniture qui éclot au bout de 36h environ. Les petits vont commencer à tomber du nid, récupérés inlassablement par le père. Puis arrive la nage libre vers le 3eme jour. A ce stade on peut enlever le père qui ne sait plus ou donner de la tête. Les petits doivent alors être nourris d'infusoires, microvers...puis nauplies d'artémias. On complètera avec de la poudre pour alevins.
Entre la 3eme et la 5eme semaine, le labyrinthe va se former. A ce stade les alevins sont très fragiles et le moindre courant d'air frais peut les tuer. Il faut couvrir pour laisser un espace d'air bien chaud et humide et boucher les trous. Une fois le cap passé, la croissance ne pose plus de problèmes. Les mâles  se distingueront par les nageoires qui s'allongent et ils commenceront à se quereller. Il faut noter que des mâles élevés ensembles seront moins agressifs. Il y aura toutefois des nageoires déchirées...

Mâle combattant rouge
Le même
Femelle bleue et rouge
On commence à voir les lignes claires verticales de la parrure de ponte
Nid de bulle vu de dessus

Nid de bulle vu de dessous
Couple au cours de la repro, le mâle étreint la femelle qui se retrouve ventre en l'air

Le couple s'immobilise


Puis se laisse dériver quelques instants
Les oeufs coulent lentement
Le mâle va les récupérer pendant que la femelle reprend ses esprits
Le mâle (parfois aidé de la femelle), replace les oeufs dans le nid
On peut distinguer 3 oeufs blancs contre la feuille
Après 48h, les petits ont éclos, ce ne sont encore que des "oeufs avec une queue",le père surveille en dessous
Alevin un jour plus tard, posé sur la feuille

Encore 2 alevins,ils ne nagent pas encore
Encore 3 alevins la journée suivante(J+4)
Ils se redressent, la nage libre approche
Encore un accroché prêt à décoller!
Il nagent au bout de 5/6 jours.
 Ici âgé de 15 jours, pour une idée de la taille, le trait noir est  le fil électrique du chauffage...
Encore 3 alevins de 3 semaines, ils sont contre la vitre du fond de l'aquarium.
Alevins âgés de un mois
Toujours à un mois
Ici un alevin âgé d'un mois et demi

Petit groupe

La couleur du corps commence à changer

D'autres reflets apparaissent sur certains
Le corps devient "opaque" et  les contours d'écailles se dessinent, les nageoires ont une couleur plus prononcée
Le même que précédemment, un vrai adulte miniature
Voici un jeune mâle en principe
Ca pousse, à la Suisse mais ca pousse!
Les couleurs se précisent!
Les nageoires continuent de s'allonger et les reflets s'accentuent
Une femelle
La même adulte
Le mâle suivi depuis le début, adulte
Toujours le même
Une autre femelle
Maintenant adultes, ils sont en âge de se reproduire à leur tour...Ici un nid du mâle rouge 


ACCUEIL